Publication

image

Travailleurs détachés, coûts exorbitants, manque de créativité : on ne dit pas bravo à Delphine Ernotte

L’habillage de la nouvelle, et très contestable (voir extrait ci-dessous), chaîne d’information en continu du groupe France Télévisions, aura coûté la bagatelle de 500.000 euros, selon les informations révélées par le Canard Enchainé. Pour ce prix, la petite nouvelle se verra gratifiée d’un logo passe partout, affreusement banal, sans être particulièrement moche. Un peu comme le nom de la chaîne, identique à celui de la radio publique … France Info. Il fallait bien faire appel à une entreprise extérieure, Movement, pour un résultat aussi discutable et onéreux. Rappelons qu’avec la somme de zéro euros, le Collectif Culture a réalisé plusieurs campagnes graphiques de grande qualité.

 

Vous trouvez cela honteux ? Vous avez raison. Mais ce n’est pas le plus scandaleux, le groupe public, en partie financé par notre redevance, emploie des travailleurs détachés portugais pour la fabrication des décors, qui ne sont pas compris dans le prix payé au sous-traitant qui a réalisé l ‘habillage.

 

On pourrait naïvement imaginer que France Télévisions, et sa présidente Delphine Ernotte, feraient amende honorable après ces cruelles révélations. Que nenni. « La somme pourrait paraître exagérée, mais ce n’est pas si énorme au vu de ce que cela comprend. Il s’agit du logo, ainsi que de l’habillage, de toutes les déclinaisons chez nos partenaires, toute la structure de l’antenne, c’est-à-dire l’habillage linéaire, le site, les applications et les génériques », indiquait un responsable de France Télévisions à L’Express. Aucune déclaration sur les travailleurs détachés portugais.

 

En bref : une gestion inique, un projet contestable qui risque de servir d’organe officiel de propagande au pouvoir en place, un anti patriotisme économique assumé. Fermez le ban.

 

Gabriel Robin – Secrétaire général

 

Pour aller plus loin :

Sur le sujet des travailleurs détachés : http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/travailleurs-detaches-manuel-valls-est-il-sincere,267752

Sur Delphine Ernotte : http://cultureetlibertes.fr/2015/09/24/delphine-ernotte-fait-entrer-france-televisions-dans-la-post-modernite-racisme-jeunisme-sexisme/

Sur la nouvelle chaine d’information en continu de France Télévisions : http://cultureetlibertes.fr/2015/08/25/faut-il-une-chaine-publique-dinformations-en-continu/

« (…) c’est la crainte qui l’emporte. La crainte de l’échec de Delphine Ernotte-Cunci à proposer une chaîne qui ne soit pas aux ordres exclusifs du pouvoir sociétaliste, et raisonnable sur le plan économique. Nous pouvons constater tous les jours que François Hollande s’approprie les grandes institutions culturelles en nommant ses proches à leurs têtes. « Moi, président de la République, je n’aurai pas la prétention de nommer les présidents des chaînes publiques, je laisserai ça à des instances indépendantes », disait François Hollande en 2012. Depuis, il a fait tout le contraire, et imité son prédécesseur sur tous les plans. Les médias ne sont pas indépendants. Delphine Ernotte-Cunci fut elle-même directrice de cabinet de la tristement célèbre Christiane Taubira…

La République des copains n’est pas plus appréciable sous le règne de François Hollande, qu’elle ne le fut sous celui de Nicolas Sarkozy. (…) »

 


[ Si cet article vous a plu n'oubliez pas de faire un don. ]

Soyez le premier à publier un commentaire.