Publication

emmanuel-macron-et-des-stars-fetent-l-anniversaire-de-line-renaud

Emmanuel Macron, le candidat des médias

Emmanuel Macron est le plus beau produit de la politique française contemporaine. Jeune, bien mis, élégant, riche d’une histoire personnelle pour le moins originale, proche de plusieurs personnalités du monde des affaires et du spectacle, l’ancien ministre de l’Économie mise tout sur son image.

Pour le reste, on repassera. Sa seule particularité est d’assumer le vrai clivage politique de notre temps. Refusant de choisir entre la droite et la gauche, Emmanuel Macron pense que les vraies divergences se situent entre les tenants de la mondialisation et les défenseurs de la souveraineté nationale et des identités historiques des peuples. Moins hypocrite que ses anciens amis, il brandit son idéologie mondialiste en étendard. Il a raison, les choses sont plus claires ainsi.

Appartenant à la caste des nouveaux apatrides – ces hyper-nomades chers à son mentor Jacques Attali -, le jeune premier de l’atlantisme made in France plaît évidemment aux médias qui sont tout acquis à sa cause. Ainsi, il ne sera guère étonnant d’apprendre que Bernard Mourad, patron d’Altice Media Group (BFMLibéRMCL’Express) et bras droit de Patrick Drahi, rejoigne l’équipe de campagne d’Emmanuel Macron en tant que conseiller spécial. Il a même choisi de démissionner pour endosser prochainement le rôle de directeur de campagne.

Ancien directeur général de la banque d’affaires Morgan Stanley de Paris, l’homme pourra apporter ses réseaux à un candidat qui ne devrait avoir aucun mal à trouver des financements, contrairement au Front national. Sa personnalité énigmatique l’a conduit à rédiger un roman de science-fiction (Les Actifs corporels) ayant pour contexte un futur dans lequel le capitalisme aurait été poussé à ses extrémités, les êtres humains pouvant être cotés en Bourse. Un futur pas si lointain, tant certaines starlettes sont aujourd’hui de véritables sociétés dont les principaux actifs sont leur corps soigneusement travaillé dans les salles de musculation et les cabinets des chirurgiens esthétiques.

Difficile de savoir si l’homme est cynique ou réellement préoccupé par ce nouveau monde en gestation. L’être universel mû par ses seuls désirs personnels, sorte d’Homo œconomicus, comme se plaisait à le qualifier Jean Baudrillard, est l’utopie mortifère qui guide notre temps. Bernard Mourad et Emmanuel Macron y croient. Leur engagement est tout entier construit autour de cette vision quasi eschatologique qui voudrait que l’Histoire puisse trouver une fin.

Emmanuel Macron sera le candidat des médias, des élites déconnectées qui se sentent aussi bien chez elles à Bali qu’à New York. Au fond, il n’y a plus qu’un seul clivage, vieux comme l’humanité : les sédentaires et les nomades. Emmanuel Macron appartient à l’élite nomade, celle qui se loge dans les hôtels de luxe. Les Français ne la côtoient pas. Ils sont confrontés aux nomades du bas, ceux qui errent de camps en jungles et ont vocation à les remplacer selon les caciques de la Commission européenne.

Gabriel Robin – Secrétaire général

Lien : http://www.bvoltaire.fr/gabrielrobin/bernard-mourad-rejoint-emmanuel-macron-le-candidat-des-medias,286953


[ Si cet article vous a plu n'oubliez pas de faire un don. ]

Soyez le premier à publier un commentaire.